• Accueil
  • > Archives pour octobre 2006

Archive pour octobre 2006

Compte rendu de la réunion du Conseil cantonal Avignon Est 5 octobre 2006

Mardi 31 octobre 2006

Compte rendu de la réunion du Conseil cantonal Avignon Est 5 octobre 2006

Présentation en ouverture du débat un diaporama structuré en deux parties : Un rappel sur les conséquences de la loi du 13 aout 2004 considéré comme « Acte 2 de la décentralisation » et les compétences nouvelles du département, le bilan de l’action du Conseiller général dans son canton.  Cette présentation a permis de montrer le désengagement financier de l’Etat malgré les promesses tenues par la majorité UMP et UDF lors du débat parlementaire.  Ce constat a suscité de nombreuses interventions dans la salle du fait de l’augmentation de la fiscalité locale. « Les Vauclusiens doivent ils faire les frais du désengagement de l’Etat ? » « Comment la majorité de gauche du Conseil général s’organise pour dénoncer le désengagement financier de l’Etat «  La hausse de la fiscalité ne contribue telle pas à l’aggravation des inégalités déjà très forte en Vaucluse ? »  Partageant ces interrogations et rappelant l’opposition du PS et PCF, non à la décentralisation mais aux conditions de sa mise en œuvre, André Castelli souhaite « l’ouverture d’un grand débat national sur la fiscalité car l’augmentation des impôts locaux à des limites. Il faut rendre populaire la question du financement pour peser dans le débat en faveur d’une fiscalité plus juste. Si rien ne change, la question va se poser de savoir si on augmente la fiscalité ou si on remet en cause des projets dont la population a besoin ».  L’insuffisance de logements sociaux sur Avignon a été au cœur du débat. Plusieurs intervenantes ont également condamné le coût excessif des loyers. A ce sujet, André Castelli a dénoncé le recul du budget logement de l’Etat ainsi que la politique de la ville d’Avignon dans ce domaine « si la ville d’Avignon peux présenter un taux de logement sociaux important (30%), il y a de fortes inégalités entre quartiers. Ainsi le centre ville ne compte que 6¨% de logement social alors que le nombre de logement privés vacants est important. »  Que peut faire le Conseil général en matière de logements sociaux ? « Depuis que je suis élu, j’ai rencontré des centaines de personnes en recherche d’un logement. Si je peux parfois aider certaines personnes, je reste impuissant face au nombre croissant de demandes et à l’insuffisance de construction de logement. Il faut faire de cette question une priorité de la nation. Pour cela, il faut que les citoyens s’en mêlent et agissent » Au lendemain de cette réunion, André Castelli à décidé de s’adresser à toutes les personnes qu’il a rencontré dans ses personnes pour leur proposer de signer une pétition.  Autre sujet, l’école, la construction du collège sur Morières et la rénovation du collège Tavan. Une intervenante dénonce les différences de tarification en matière de transport scolaire. La question du sport est également évoqué, un intervenant « des moyens supplémentaires devraient être accordés au sport  dont le rôle social n’est plus à démontrer ».