Archive pour mars 2008

Intervention d’André Castelli au conseil municipal d’Avignon le 21 mars 2008

Samedi 22 mars 2008

mairieavignon.jpg

Mme la Maire, Mes Chères et Chers Collègues, 

La Séance d’installation d’un nouveau Conseil Municipal n’est sûrement pas le moment dédié à l’analyse des raisons pour lesquelles la répartition des sièges est celle que nous connaissons depuis le 16 Mars au soir. 

Toutefois, notons ensemble, qu’il y a un élément qui nous concerne tous, c’est celui du taux d’abstention des électrices et des électeurs, qui n’est pas sans nous interroger sur la vivacité de la vie démocratique de nos Cités et de la notre en particulier. C’est dans des conditions de faible participation que le renouvellement de votre mandat a été majoritairement obtenu. Tout au long de ces dernières semaines, nous avons voulu faire émerger des perspectives autour d’un projet au service de tous et avec la volonté de changer notre Ville. Mais nous le savons, dans toute ambition légitime de conquête, se cache l’hypothèse de l’échec. 

La claire conscience de cette alternative politique, comme règle de départ dans une campagne électorale, comme pour d’autres affrontements, permet de faire de nos combats politiques des moments d’affrontement d’idées et de projets, fondés sur le respect des forces en présence. C’est un respect que nous devons, avant tout et surtout, aux citoyennes et citoyens qui sont invités à prendre partie en devenant les acteurs du choix. 

Ce choix a donc donné une nouvelle majorité municipale qui maintenant, sous votre responsabilité, Madame le Maire, va devoir mettre en œuvre un projet que nous ne partageons pas. C’est dans cette situation, bien sûr que nous concevons dorénavant notre rôle d’opposition. Un rôle qui sera respectueux du choix démocratique. Un rôle également pour faire émerger une opposition d’action et de responsabilité pour l’intérêt des avignonnaises et des avignonnais, porté par nos valeurs de démocratie, de solidarité, d’écologie et de laïcité. Nous voulons et saurons être attentifs à toute possibilité d’apporter dans ce Conseil nos convictions de gauche avec la conviction de redonner encore plus de sens à l’utilité de l’action publique. 

Utile pour les gens, utile pour les initiatives citoyennes, utile pour des perspectives de développement d’emploi, économique, sociales, sportives et culturelles. C’est en cela que chaque fois que vous nous présenterez des dossiers qui iront dans le sens de l’amélioration des contenus de solidarité, de démocratie et d’écologie, nous envisagerons  des accords de notre groupe, mais chaque fois que nous serons en présence de dossiers marqués par des principes contraires et notamment des remises en cause de la gestion publique et des volontés de privatisation de services aux citoyens, vous aurez nos farouches oppositions. 

C’est donc avec détermination que nous nous engageons dans les 6 années de cette prochaine vie commune. Nous proposerons que la représentativité d’une opposition municipale démocratique soit visible dans la vie et le fonctionnement de notre collectivité, notamment dans le travail des commissions ou dans le travail municipal décentralisé. 

C’est à un travail sérieux que nous souhaitons nous atteler pour le bien collectif de notre ville. 

12345