Archive de la catégorie ‘Politique’

Jean luc Mélanchon denonce le maintien des listes socialistes dans le 93

Vendredi 14 mars 2008

Nous voila fixés. Pour Nicolas Sarkozy les résultats du premier tour sont encourageants dit-il. Et même davantage. Depuis dimanche soir la machine de propagande de la droite tourne à plein régime sur ce registre, de toutes les façons possibles. C’est de bonne guerre. C’est même vital. Comment continuer un panzer quinquennat si la première élection est analysée comme un désaveu, moins d’un an après la présidentielle ? C’est davantage que le sort de monsieur Sarkozy qui est en cause se disent les puissants ! C’est la stabilité même du pays qui peut être secouée pour de bon si en haut on ne peut plus quand en bas on ne veut plus. C’est le moment qu’ont choisi de pitoyables amateurs à gauche pour tomber dans tous les panneaux qui leur ont été tendus sur le chemin. Premier mauvais point : s’être trompé de repère politique pour analyser les résultats. L’élection politiquement parlante c’est la cantonale. L’embrouillamini de la mosaïque municipale y est effacé. Restent les bulletins personnels avec les sigles de partis. Restent deux camps : pour la majorité départementale, à droite ou à gauche, point barre. Deuxième mauvais point. Avoir ouvert stupidement le débat sur le Modem, avoir accepté d’y participer et d’en faire l’arbitre de l’élection. Stupide. Une niaiserie de débutant. Le sort des villes de gauche se joue avec « l’autre gauche ». Je désigne sous ce nom ce que la nomenclature des biens pensant baptise « extrême gauche ». Dans tous ces cas la mandoline envers le Modem est un vomitif électoral pour toute conscience de gauche, une incitation absurde à l’abstention. Troisième mauvais point face aux communistes, nos alliés partout sans lesquels pas une ville ne peut rester ou passer à gauche ! Qui a décidé de  déclencher cette guerre injuste, stupide, et contraire aux principes élémentaires de la solidarité à gauche, que l’on appelait « la discipline républicaine », en maintenant des listes au deuxième tour contre celles arrivées en tête et  conduites par les communistes en Seine Saint Denis ? Des « mauvais joueurs » comme le dit avec mesure Marie Georges Buffet ? De dangereux irresponsables, selon moi. Car ainsi est donné un signal absurde et criminel à tout le pays où les communistes, partout, sont indispensables pour assurer les victoires de la gauche au deuxième tour. Rien dans la gestion de gauche des sortants, à laquelle les socialistes ont été profondément associés, ne justifie cette attitude. Seulement du « pousse toi de la que je m’y mette », sans principe ni dignité. C’est donc une provocation qui ne sert que la droite dans le pays. J’approuve Julien Dray, porte parole du PS, qui a flétri cette attitude. Je souhaite de toutes mes forces que les électeurs de gauche y mettent bon ordre en sanctionnant massivement et nettement les diviseurs !

1...7891011